top of page
  • Nicolas Hertel

L’INCROYABLE AVENTURE DE TRAPAPART


Filtres TrapApart sous quai

C’est en 2019 que TrapAparT remporte un appel à projets « innovons pour l’air de nos stations » en partenariat avec le principal opérateur ferroviaire français (SNCF - Société Nationale des Chemin de Fer) portant sur l’amélioration de la qualité de l’air dans les stations de métro et gares.


Après une première preuve de concept et un test en gare dans une gaine de ventilation ayant démontré des performances très prometteuses, TrapAparT est de nouveau engagée dans plusieurs projets en France. Nicolas Hertel représentant la société TrapAparT est au Québec.


Il est arrivé en mars dans les bagages de Marc Hernandez et Valérie Ledoux, les responsables du Pavillon France Environnement du salon Americana. Il s’est rapidement fait des amis au CRIQ-IQ et a choisi de revenir en octobre pour participer au Symposium Air & Odeur Montréal. L’événement sera pour lui l’occasion de renforcer les liens créés en mars et d’en développer de nouveau.


L’aventure se poursuit pour TrapAparT puisque le groupe dont elle fait partie a retenu l’attention des investisseurs du chef de file mondial de la construction durable, le Groupe Saint-Gobain, qui conçoit, produit et distribue des matériaux et services pour les marchés de l’habitat et de l’industrie. C’est donc avec une carte d’affaires encore plus convaincante que Nicolas se présente à Montréal aujourd’hui.


Filtres TrapApart dans une gaine de ventilation sous-terraine


La technologie brevetée de TrapAparT dont Nicolas est co-inventeur repose sur un système de captation de particules fines ne nécessitant aucun apport d’énergie extérieur et utilisant l’effet piston engendré par le déplacement des trains, c’est un système dit passif. Aucun câble d’alimentation, aucune pollution sonore, la dimension du filtre peut facilement être adaptée aux contraintes géospatiales. Il se trouve à hauteur d’homme ou au niveau des voies de circulation. Il est parfaitement adapté aux milieux clos et semi-clos (tunnels, gares, etc.). Le média se remplace aisément pour être régénéré puis réutilisé.

10 views

Comments


bottom of page